Parce que l’Autre est un miroir … (Part 2)

  • Tu n’y arriveras jamais ! 

  • Tu es moche !

  • C’est nul !

Vous arrive-t-il de recevoir des remarques désobligeantes, des jugements, des critiques sur votre personne, votre travail, votre manière d’être ou d’agir ?
Que ressentez-vous ? Comment y réagissez-vous ?

Par un malaise ? De l’agressivité ? De la colère ? voire de la haine ?
L’envie de vous lever et de faire comprendre à votre « agresseur » de quel bois vous vous chauffez ?

Tout dépend de qui il s’agit, me répondrez-vous !

En effet, nous sommes nettement plus affectés par les propos d’une personne proche avec laquelle nous entretenons des liens affectifs profonds. Par contre, s’il s’agit d’un parfait inconnu, la réflexion n’aura que peu d’impact sur notre humeur.

Regardez-vous :Unknown-1

  • vous sentez-vous décomposé(e) par la critique ?
  • votre estime de vous tombe-t-elle en miettes ?
  • la colère vous emporte-t-elle ?
  • êtes-vous irrité(e) au point de noyer votre journée dans la déprime ?
  • réagissez-vous en sautant sur le paquet de chips ou la tablette de chocolat ?
  • vous faites-vous du mal quand on vous en fait ?
  • pensez-vous que l’Autre, qui vous connaît si bien (?), doit avoir raison ?

Et si nous prenions le temps d’écouter ce que l’Autre nous dit ?

Non pour l’intégrer et développer un nouveau complexe mais pour relier ce qui est dit à ce que l’interlocuteur vit et est.

Pourquoi est-il interpelé par cette ‘faille’ chez moi ? Qu‘éveille-t-elle chez lui ?
Un manque ? Une peur ? Une envie ? Un regret ou un échec personnel ?

La simple observation de ce qui est dit vous permet de mettre à distance :

  • les mots qui vous sont adressés
  • et les émotions qu’ils peuvent déclencher.

Maintenant, que ressentez-vous lorsqu’on vous adresse un compliment, lorsqu’on vous admire ?

Pourquoi avons-nous des réactions si différentes face à des mots qui ne représentent que l’avis de l’autre à propos d’un comportement, d’un fait observable, d’une attitude ?

Et si nous apprenions à appliquer le 2ème accord Toltèque* :

« Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle »

Aussi étrange que cela puisse paraître, ce que l’autre me dit, ne me concerne pas, cela le concerne, lui !
Ecoutez, quand quelqu’un vous parle, il parle souvent de lui-même.

Et cette lecture est valable dans les deux sens !

Tournez donc votre langue dans votre bouche – au minimum 7x – avant de critiquer votre voisin et cherchez davantage à progresser vous-même dans la réalisation de vos objectifs.

Besoin d’être accompagné(e) pour :

  • travailler votre estime de vous-même ?
  • affirmer votre personnalité et assumer votre image ?
  • atteindre vos objectifs ?

Contactez-moi pour établir un programme parfaitement adapté à VOS besoins.

* Les Quatre Accords Toltèques – La voie de la libération personnelle – Don Miguel RUIZ

A très bientôt,
Sophie
Partagez cet article: Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *