5 bonnes raisons d’arrêter le sucre

Pourquoi arrêter de manger du sucre (ou du moins en diminuer massivement sa consommation) ?

Notre consommation de sucre a été multipliée par 50 en près d’un siècle. Effrayant, non ?

Sortez 10 aliments achetés en grande surface de votre frigo ou garde-manger et comptez ceux qui ne contiennent aucun sucre. Et préparez-vous à une surprise.

La liste de bonnes raisons pourrait être bien plus longue.

Pour la grande majorité d’entre nous (femmes et hommes confondus), nous tentons d’en limiter au maximum son usage pour les rondeurs qu’il a tendance à nous donner : en effet, l’excès de sucre dans le sang – non assimilé – se transforme en gras !

Ses effets les plus néfastes sont pourtant ailleurs

  1. le sucre n’est pas responsable du diabète de type II mais l’excès de sucre le provoque : le pancréas n’arrive plus à métaboliser le glucose présent dans le sang.
  2. le sucre et les additifs contenus dans les sucreries sont mis en cause dans les troubles de l’attention (en plus des facteurs biologiques et déséquilibres neurologiques).
  3. perte d’énergie, déprime : pourquoi ? après l’ingestion d’un sucre à haut indice glycémique – sucre rapide -, on observe un pic d’insuline, insuline qui va faire baisser le niveau de glycémie. Or, lorsque cette dernière est revenue à la normale, l’insuline continue de faire son effet > c’est l’hypoglycémie de réaction, souvent compensée par une nouvelle ingurgitation massive de sucres sous diverses formes (sucreries, sodas, alcool, aliments raffinés, plats préparés, …).
  4. vieillissement prématuré : par le raffinage, le sucre est ‘vidé’ de ses vitamines et minéraux d’origine et prive notre corps de ses réserves en magnésium, calcium ou chrome. D’autre part, soumettre son corps à des fréquentes crises d’hyperglycémie provoque des stress importants qui épuisent le corps et ses fonctions (glycation). Le sucre provoque également un vieillissement prématuré de la peau par son effet néfaste sur le collagène.
  5. baisse immunitaire : le sucre modifie en profondeur l’équilibre de notre flore intestinale, la flore dont dépend massivement notre immunité. Par ailleurs, le sucre tend à carencer le corps en cuivre, oligoélément anti-infectieux, et plus on ingurgite de sucre, plus les globules blancs auront des difficultés à neutraliser les microbes. Sachez aussi que le sucre nourrit magnifiquement les champignons intestinaux et les cellules cancéreuses.

5 bons conseils pour ne pas mourir idiot

  1. lisez les étiquettes des produits avant de les déposer dans votre panier
  2. mangez des aliments primaires, bruts. Évacuez tous les plats préparés, surchargés en sel, sucres, additifs en tous genres
  3. de la même manière, supprimez de votre alimentation les sodas et jus de fruits industriels, votre corps n’a besoin que d’eau. Si vous voulez du fructose, mangez de vrais fruits !
  4. pour le plaisir : choisissez un carré de chocolat amer et bio, de préférence
  5. développez vos compétences à trouver des endorphines – hormones de bien-être – ailleurs que dans les sucreries : en faisant du sport, en faisant l’amour, en dansant …

Et rappelez-vous, le corps et le cerveau ont besoin de glucose, non pas de sucre.

KTR_BannerCMB5.0 - copie

 

Partagez cet article: Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.