Charge mentale et image de soi !

Comment jongler entre les rôles multiples de femme, mère, travailleuse, épouse, fille, copine … en gardant une image de soi positive !

Petit rappel pour ceux et celles qui ne sauraient pas encore ce qu’est la charge mentale. En bref, la charge mentale, c’est cette TO DO LIST MENTALE, le stress de toutes les tâches à accomplir 
avant qu’il ne soit trop tard :

racheter du dentifrice pour les enfants,  payer la facture d’électricité, s’occuper du linge, emmener le chat chez le vétérinaire, réserver les vacances, appeler le garagiste pour l’entretien de la voiture, faire le rappel de vaccin du gamin, prévoir les stages d’été, le cadeau pour l’annif du copain, payer la cantine, … toutes ces petites choses qui pèsent sur votre esprit parce que vous y pensez en permanence.

La chercheuse Nicole Brais de l’Université Laval de Québec la définit comme « ce travail de gestion, d’organisation et de planification qui est à la fois intangible, incontournable et constant, et qui a pour objectifs la satisfaction des besoins de chacun et la bonne marche de la maison. »

La charge mentale concerne principalement les femmes ayant au moins un enfant et une activité professionnelle.
Il faut savoir qu’une femme qui a un travail (comme son conjoint en fin de compte !) gère encore 64% des tâches domestiques et 71% des tâches parentales quand elle rentre le soir chez elle !!!

On comprend donc que ces pensées envahissantes qui vont parfois jusqu’à vous empêcher de dormir, d’être efficace au boulot …  peuvent rapidement miner votre quotidien et votre moral.

L’image que vous avez de vous-même  – l’image de soi, qui concerne la façon dont vous vous jugez, vos croyances sur ce dont vous êtes capable, vos réussites, cette image peut s’en trouver écorchée parce que vous avez souvent la sensation que vous n’en faites pas assez par jour et que la liste s’allonge sans cesse.

Sans parler de votre image externe – votre look 
que vous préférez certainement en accord avec votre dimension multifonctionnelle, c’est-à-dire : sportif, pratique et rebondissant !

Bref, vous choisissez les Baskets et les Chinos plutôt que les jupes crayon et les Stilettos !

Charge mentale : mode d’emploi

Loin de moi l’idée de vous proposer un manuel de survie de la femme débordée ou de vous révéler comment trouver un équilibre au sein de votre couple.

A la différence de nos mères et grands-mères, nous sommes bien plus nombreuses à travailler pour faire chauffer la marmite.

Et comme la marmite : 

Donc, deux conseils bien utiles : 

  1. Se poser et regarder bien en face cette charge mentale – qui devient vite une surcharge,
  2. Apprendre à dé-lé-guer. Oui, je sais, il ne pourra pas le faire aussi bien que vous, aussi vite que vous, il ignore où se trouve le matériel, les tiroirs pour les chaussettes des enfants mais, croyez-moi, il est tout à fait capable d’apprendre. Vous n’avez pas épousé ni enfanté des mono-neurones, non ?!
    Pour ce faire, il va falloir abaisser votre niveau d’exigence et lâcher-prise !
    Le mieux est encore de dresser une liste des tâches et de les distribuer à chacun dans la famille selon ses forces et son âge, avec pour consigne de ne PAS toucher aux tâches des autres, c’est compris, Madame ?!
Et votre image dans tout ça ?

Parce que de bien entendu, si vous êtes débordée de corvées (osons le mot !), il y a peu de chances que vous trouviez encore le temps et l’énergie pour prendre soin de vous et de votre image après les 8h de boulot, les 2h derrière le chariot de courses, dans les embouteillages ou les transports en commun et les 2h de bain et de souper des enfants.

Donc BYE BYE ces moments où l’on se détend dans un bain chaud, où on prend le temps de s’épiler, où on se refait les ongles, où on s’offre un massage, où on lit tranquillement dans son lit …
Bref, tous ce petits moments de détente ne sont que volés au temps finalement et notre image et notre estime de soi en prennent un sacré coup !

Lentement et sûrement on ne se sent alors plus qu’une mère au service de sa progéniture, presque obligée de mettre sa vie de femme entre parenthèses en attendant le moment où ils s’envoleront du nid, sans parler de la vie de couple qui très souvent se morcèle ou pire encore.

So What ?

Quand on est (naît) femme avec enfant(s) et boulot(s), la solution consiste à gérer sa vie comme une grande entreprise.

Prenez votre agenda et organisez l’année, les mois et les semaines comme un grand manager : 

  • programmez vos activités régulières : boulot, commissions, rendez-vous personnels médicaux et autres, lessives, repassage, lectures, sports, …
  • placez les rendez-vous de vos enfants : médicaux, coiffeur, sorties, pour lesquels votre présence est obligatoire. Attention : pensez à déléguer à votre partenaire, à un autre parent qui puisse conduire ou ramener votre enfant d’une activité commune avec le sien, …
  • prévoyez vos sorties extra : cinéma, massage, shopping, formations, soins en tous genres, …
  • programmez des soirées en couple (chez vous ou à l’extérieur) : MIN 1x/mois
  • planifiez des WE en amoureux : prenez-vous y à temps pour réserver le gîte, l’hôtel, l’avion, placer les enfants, …
  • organisez, planifiez, structurez votre semaine pour vous octroyer AU MINIMUM deux plages rien que pour vous. Débrouillez-vous pour cela ! Notez ces plages dans l’agenda et interdisez-vous de les remplir d’altruisme.
  • planifiez les stages des enfants, planifier vos vacances, …
  • DELEGUEZ, encore et toujours plus : les chemises de Mr au pressing, le ménage, les courses habituelles, …
  • Petit conseil : ne remplissez votre journée qu’à 60%, il y aura toujours les imprévus. Et s’il n’y en a pas, tant mieux : offrez-vous une pause supplémentaire.
  • Permettez-vous d’être IM-PARFAITE !

En UN mot : ANTICIPER !
C’est le seul moyen pour ne pas déborder de toutes parts mais surtout pour vous sentir compétente, sereine, performante et entière. Non plus morcellée ou réduite à un seul rôle.

Bref, pour garder une image de vous PO-SI-TI-VE !

Bonne chance.

Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à venir dépatouiller ça en coaching.

Partagez cet article: Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.